"TEXTILE"

Exposition collective du 20 janvier au 9 mars 2023

"TEXTILE"

20 JAN > 09 MARS 2024



EDITO DU MOIS
de Jon Pitre

Pour bien débuter l’année, la Galerie Associative vous propose une exposition consacrée au medium TEXTILE, ayant comme thème le paysage.
 

Lorsque Muriel Baumgartner, Judith Vittet et le Collectif La Trame parlent de leur travail, il est question de broder, de dessiner, de cisailler, de peindre, d’aiguiller, de chercher, de trouver, de récupérer, d’assembler, d’interpréter, de créer et de raconter.

C’est exactement cela, car « TEXTILE » vient du latin : (TEXILIS, et de TEXERE, c’est-à-dire tisser), nous dit le Petit Littré. Et « TEXTE » est aussi d’origine latine : (TEXTUS, tissu, trame).

Donc, oui, ces artistes du textile ont la fibre pour tisser des histoires. Elles confectionnent une trame pour développer leur imaginaire et le nôtre. Pour nous conter une perspective, un point de vue, un paysage ou tout simplement pour nous émerveiller au fil du paysage.


MERCREDI - VENDREDI - SAMEDI  ouverture de 15 H à 19 H


Pour une demande du Communiqué de presse, écrivez-nous :
Pour une visite hors horaires d'ouverture, écrivez-nous :

 

Judith Vittet

J’ai toujours été attachée aux objets qui ont une histoire. Quelques boutons dépareillés, des napperons troués, des dentelles jaunies, déchirées parfois qu’une vieille femme me vend sur un vide grenier en me demandant ce que je vais en faire. Je lui explique mon travail alors elle me confie que ce sont les dentelles de sa robe de mariée et ses gants de noce. Que ça n’intéresse plus personne. Mais travailler sur des tissus déjà utilisés, des étoffes de toutes une vie parfois, qui sont délaissés, mis à l’écart, jusqu’à être jetés est pour moi une évidence. Ce que certains voient comme de vieux chiffons sont pour moi de véritables secrets intimes que l’on a oublié et deviennent les pinceaux de mon écriture textile. Mes ciseaux les coupent, mon aiguille les brode, mon fil les réunit pour leur insuffler une nouvelle vie tel un devoir de mémoire qui voudrait attirer l’attention sur la richesse de notre patrimoine que nous effritons un peu plus chaque jour.
 

Muriel Baumgartner

« Mon travail est à la fois biologique et [auto]biographique. Il s’agit d’une transcription graphique d’une expérience de corps, de mon propre corps. »

Depuis le début de sa pratique, Muriel Baumgartner retrace une histoire du corps par le biais du trait.
Qu’il soit dessiné sur papier, gravé dans le bois, mordu par l’acide ou rajouté aux gravures en forme de fil, le trait est porteur d’un sens et d’une émotion qui s’enracinent dans le vécu de l’artiste. C’est le buste, conteneur de l’énergie vitale, qui revient sans cesse dans son œuvre. (...) Ce travail sur la variation, c’est-à-dire sur les combinaisons possibles à partir d’un répertoire de formes et d’images, nourrit son approche très libre de la gravure. Au lieu de produire des éditions à l’identique, Muriel Baumgartner élabore des séries d’œuvres uniques. (...) L’intérieur du corps de la femme est ainsi retourné, exposé avec un certain humour inquiétant et offert à l’imaginaire du spectateur.

[Extraits de texte pour catalogue de l’exposition « Au fil de soi » à la Maison des Arts d’Évreux en 2012, Diana Quinby]
 

La Trame

La Trame est un collectif d’artistes textiles passionnées de fils et de matière : Yanique Benard, Isabelle Breemeesch, Bénédicte Dufourq, Françoise Soler, Sylvie Verdure et Judith Vittet.

Chacune avec ses particularités et sa personnalité avance sur le chemin de la créativité... Chaque nouvelle exposition est l’occasion de mettre en route une dynamique au sein du collectif, autour d’un nouveau thème.

Version imprimable | Plan du site
© galerie associative